Singularity in Natural and Artificial Complex Systems

Workshop Rochebrune 2015


1. De la singularité en géographie

Pumain, Denise.
Singularity in French both refers to uniqueness of places on earth and to the conception of this unique case as one realised possible among many other similar spatio-temporal trajectories in the dynamics of complex systems including bifurcations. Here is demonstrated how simulation models that reconstruct the evolution of geographical systems enable to circulate between these two acceptions of the singularity and even to overcome their apparent contradiction. I apologetically illustrate this idea by a singular narrative recalling the genesis of the Simpop model series, that was a collective venture in a constant practice of pluri inter and transdisciplinarity.
Section: Issues

2. La singularité dans les systèmes complexes.Editorial.

Badariotti, Dominique.
Le thème de la singularité, si difficile à aborder dans un système de pensée purement cartésien, peut devenir un thème d'étude et de questionnements dans le domaine des systèmes complexes naturels et artificiels où la singularité des émergences invite à s'interroger sur cette 10 caractéristique particulière. Pour autant, ce thème demande à être davantage investigué tant les acceptions sont différentes, d'une discipline à l'autre, derrière ce mot. Au delà des différences, on peut réduire le concept de singularité à cinq catégories fondamentales de compréhension par delà les disciplines
Section: Issues

3. Singularités, objectivité et performativité en sciences sociales

Tronçon, Samuel.
Cet article a pour objet de proposer une double articulation pour l’analyse des systèmes théoriques en SHS qui permette une interaction facilitée avec l’informatique et les sciences de la nature, et qui donne des clefs épistémologiques pour étudier l’évolution de ces syste`mes, leurs particularités et leurs adaptations possibles aux objets étudiés. Sans pouvoir être exhaustifs, nous tentons de proposer des ouvertures, en nous basant sur la logique et la géométrie de la connaissance, et en tenant compte de la spécificité des sciences humaines et sociales.
Section: Issues

4. Singularités, sens et universalité, Rochebrune 2015

Weisbuch, Gerard.
Mise au point sur les relations entre singularités en théorie des sytèmes dynamiques ettransitions de phases en mécanique statistique. Classes d'universalité et stabilité structurelle.
Section: Issues

5. De l'arbre à la forêt : singularité et généralisation dans les modèles physiques

Champion, Isabelle.
Dans tout problème de science et en particulier ceux qui impliquent une modélisation de phénomènes physiques à l’aide d’un ensemble d’équations mathématiques, la question de passer du singulier au général est centrale. L’exemple développé ici est celui de la modélisation du signal électromagnétique d’une forêt afin d’exploiter des images satellitaires pour diverses applications. Pour interpréter le signal reçu, le physicien utilise donc un modèle mathématique qui résume le savoir en cours sur la formation du signal en fonction des caractéristiques de la forêt.La discipline produit énormément de travaux de modélisation qui utilisent des données sur les arbres et les descriptions de l’arbre sont souvent traitées comme secondaires par rapport à la construction de l’appareil mathématique. Or, la description de l’arbre qui va produire le fichier d’entrée du modèle est fondamentale pour le calcul du résultat. Il semble que cette description est traitée comme une non-question de recherche […]
Section: Issues