Andrey Grunin - Réseau politique des agents du pouvoir central : l'exemple des missi dominici

jimis:5636 - Journal of Interdisciplinary Methodologies and Issues in Sciences, 22 juillet 2019, Analysis of networks and graphs - https://doi.org/10.18713/JIMIS-180719-5-4
Réseau politique des agents du pouvoir central : l'exemple des missi dominici

Auteurs : Andrey Grunin

Cette étude propose plusieurs modèles d’analyse d’un réseau politique des agents du pouvoir central du haut Moyen Âge, les missi dominici. Complétées par l’analyse statistique, plusieurs hypothèses de recherche fondées sur les positions de l’historiographie actuelle ont été étayées. D’une part, l’examen du réseau des agents a permis de mettre en lumière une certaine évolution liée à la structuration du système missatique et au mécanisme de la transition des agents d’un règne à l’autre. D’autre part, l’étude des relations entre les agents et les lieux de leurs missions a confirmé une certaine amplification, avec le temps, de la politique du recrutement des missi au sein de l’aristocratie locale. Enfin, plusieurs difficultés liées tant au caractère lacunaire des données issues des sources médiévales qu’à la complexité de modélisation et d’analyse d’un réseau politique multimodal ont été évoquées.


Volume : Analysis of networks and graphs
Publié le : 22 juillet 2019
Accepté le : 22 juillet 2019
Soumis le : 22 juillet 2019
Mots-clés : Political networks,Network analysis,Bipartite graphs,Affiliation networks,Missi dominici,Réseaux d’affiliations,Graphes bipartis,Analyse de réseaux,Réseaux politiques,[SHS.HIST]Humanities and Social Sciences/History,[INFO.INFO-SI]Computer Science [cs]/Social and Information Networks [cs.SI]


Partager

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 308 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 419 fois.