Lachieze-Rey, Marc - L'adieu au temps

jimis:5511 - Journal of Interdisciplinary Methodologies and Issues in Sciences, May 30, 2019, The Time Era
L'adieu au temps

Authors: Lachieze-Rey, Marc

Temps et durées sont souvent confondus, ou du moins considérés comme étroitement reliés. Ceci est tout à fait légitime dans le cadre de l'ancienne physique newtonienne, où la notion de temps apparaît comme une reconstruction à partir des durées, permise précisément par ce lien. Mais les physiciens se sont aperçus que ce lien n'était qu'une illusion, une illusion indécelable à la précision de la vie courante ; mais dont les observations physiques de plus en plus précises ont manifesté l'inexactitude. La raison d'être des théories relativistes est de prendre en compte cette rupture ; de fournir une manière exacte et précise de décrire un monde physique dans lequel la notion de temps a perdu sa pertinence. Mots-clés durée ; temps ; relativité ; Einstein I INTRODUCTION Les évocations du temps en soulignent souvent certaines de ses manifestations telles que durée, simultanéité, chronologie, datations… Elles le lient à d'autres notions, comme celle d'évolution, de mouvement, de causalité, d'entropie…, à tel point que parfois ces notions sont confondues, ou en tous cas, mal caractérisées. Dans cet essai je veux souligner clairement la distinction entre les notions de temps et de durée ; je veux montrer que la première est construite à partir de la seconde. J'établirai quelles conditions doivent être remplies pour que cette reconstitution soit possible. Alors il apparaîtra comment la constatation que ces conditions ne sont pas remplies dans notre monde physique rend la notion de temps incompatible avec la physique actuelle. Il s'agit là sans doute du point le plus fondamental de la révolution einsteinienne. Le comprendre, c'est avoir accompli l'étape la plus difficile pour appréhender la physique moderne. La conception newtonienne de la physique a prévalu jusqu'au début du XX e siècle. Elle nous a habitués à assimiler les notions de temps et de durée : une durée serait simplement un laps de temps. Dans la vie courante, nos conceptions s'identifient à peu près avec celle de la physique newtonienne. Pourtant, dès la fin du XIX e siècle, les physiciens ont constaté certains phénomènes difficiles à interpréter dans ce cadre ; en premier lieu le fait que la vitesse de la lumière (notée c)


Source : oai:HAL:hal-02116198v1
DOI : 10.18713/JIMIS-210219-7-6
Volume: The Time Era
Published on: May 30, 2019
Submitted on: May 24, 2019
Keywords: [PHYS.GRQC]Physics [physics]/General Relativity and Quantum Cosmology [gr-qc]


Share